Comment faire face au conflit entre associés d’une officine ?

Dans une officine, il peut arriver que l’exercice de la profession entre plusieurs pharmaciens associés soit source de litiges, voire de conflits. En effet, travailler à plusieurs n’est pas toujours chose aisée et il peut parfois arriver que cela fasse naître des mésententes, ces dernières pouvant entraîner des dysfonctionnements plus ou moins importants dans la gestion de l’officine. Comment faire pour prévenir ces conflits entre associés et les résoudre de la meilleure manière possible ? Pharmadroit vous répond dans cet article.

Eviter le conflit entre associés d’officine : les questions élémentaires à se poser

On constate qu’au fil des années, les officines sont de plus en plus nombreuses à être exploitées en association. A contrario, le nombre d’officines en nom propre a quant à lui baissé. La raison à cela est souvent financière, mais également d’ordre pratique. Afin de faire en sorte qu’une officine de pharmacie soit pérenne sur le long terme, il est nécessaire d’assurer la bonne entente de tous les professionnels travaillant de concert au quotidien.

Une association durable de pharmaciens est avant toute chose une association composée de professionnels ayant des personnalités compatibles. La plus grande erreur serait de faire ce choix par dépit et de ne pas avoir mûrement réfléchi sur les contours de cette association en amont. Au sein d’une officine, les causes de mésententes peuvent être nombreuses. En pratique, la principale raison reste toujours d’ordre financière.

Un cas courant est celui d’un associé (en SAS ou SARL notamment) ayant un compte débiteur auprès de la société (autrement dit, il lui doit de l’argent), l’autre associé devant alors faire face aux dettes engendrées. Comment faire pour éviter ce type de désagrément et assurer le bon fonctionnement de l’officine ? Il s’agit de veiller à éviter les conflits entre associés en évitant tout déséquilibre, que ce soit de nature financière ou bien en embauchant le conjoint d’un associé en tant que salarié par exemple. Avant de s’associer, il est nécessaire d’être honnête sur ses attentes et ses besoins. Le pacte d’associés a notamment pour vocation à préciser le sens des statuts de la société. Un projet d’association qui tient la route doit être encadré dès le départ par des règles élémentaires permettant de régir la vie de la société et des associés qui la composent. Si vous vous apercevez qu’il existe des désaccords dès la phase de rédaction du contrat, cela n’est pas un bon présage.

Anticiper les litiges potentiels entre associés

Afin d’anticiper au maximum tous les litiges pouvant naître entre associés, il est fortement conseillé de faire appel à un professionnel du droit pour la rédaction des actes juridiques. Ce dernier saura vous conseiller au mieux et vous guider vers une anticipation des litiges pouvant naître par la suite. Anticipez les conflits en mettant en place en amont une stratégie amiable de sortie du conflit entre associés.

De cette manière, votre relation professionnelle sera parfaitement bien encadrée, notamment par un mode opératoire défini en avance en cas de désaccord profond entre plusieurs associés de la pharmacie. S’il y a mésentente et départ d’un associé, l’intervention d’un expert-comptable est recommandée puisque ce professionnel pourra intervenir afin de trouver une solution simple pour l’associé qui s’en va. En effet, qu’en est-il de la valorisation des titres de l’officine et à quelle hauteur l’associé sortant doit-il être indemnisé ? Voici autant de questions auxquelles il est nécessaire de répondre.

Cabinet d’avocats expert auprès des pharmacies, Pharmadroit intervient à Paris et en Île-de-France pour vous conseiller et éviter au maximum la mise en péril de votre officine.

 

Pharmaciens, découvrez nos autres conseils :

– Choix de la forme sociale de votre pharmacie
– Création d’une officine de pharmacie : conditions et procédure
Comment ouvrir ou reprendre une pharmacie ?
Officines : toutes les spécificités du marché parisien 
– Exclusion d’un associé d’une SEL de pharmaciens
– Qu’est-ce qu’un groupement de pharmacies ?

13 rue du Docteur Lancereaux
75008 Paris

Téléphone
01 56 62 31 41

© 2019 Pharmadroit
pharmadroit.com

Top